Dim - Jeu: 8:00 - 17:00
Heures d'ouverture
+253-21-32-54-31
Ligne Fixe
Cité Ministérielle
Addresse

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Djibouti, le 13 juillet 2022. 

Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles M. Yonis Ali Guedi a reçu dans son cabinet, ce mercredi 13 juillet 2022, Mme Maria Haweya Idriss Cabreros, directrice du cabinet IGF Scientific, LLC.

En effet, introduite auprès du ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles par l’honorable député M. Mahamoud Mustapha Daher, Mme Maria Haweya dont la société de conseil internationale basée aux Etats-Unis et spécialisée dans l’établissement de partenariats commerciaux mondiaux, est, en fait, venue sensibiliser le ministre sur le potentiel du carnet d’adresses de son Cabinet de Conseil capable de susciter rapidement l’intérêt et l’implication de grands groupes internationaux du secteur de l’énergie dans le développement énergétique, qu’il s’agisse du solaire, de l’éolien, de la géothermie ou de la biomasse ainsi que la mise en valeur d’autres secteurs tel que le tourisme, de son pays d’origine, Djibouti.

Se réjouissant et remerciant son hôte du jour pour son souhait de contribuer à la politique de développement énergétique de son pays, le ministre de l’énergie a présenté les multiples avantages d’un investissement dans le secteur de l’énergie à Djibouti notamment un environnement sécurisé dans le cadre d’un PPP (partenariat public privé).

Nos objectifs de développement dans tous les secteurs socio-économiques nous imposent de rechercher les voies et moyens d’une mise à disposition d’une énergie propre et abondante ; c’est pourquoi nous avons instauré un cadre juridique et réglementaire moderne pour établir des partenariats mutuellement profitables a souligné le ministre.

Nous sommes tout à fait disposés à étudier avec bienveillance toute manifestation d’intérêt pour notre secteur énergétique suscité par vos soins, madame, soyez-en remercié d’avance, a conclu, le ministre. !

Mrs Omar Ahmed et Gouled Mohamed, respectivement conseiller technique principal et directeur de l’énergie ont assisté à l’entretien.

Source: MERN

 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Djibouti, le mardi 12 juillet 2022.

Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles reçoit M. Tadesse Tilahun, PDG NATIONAL OIL ETHIOPIA PLC (NOC)

Introduit par l’ambassadeur de la République fédérale d’Ethiopie à Djibouti, M. Berhanu Tsegay auprès du ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles SEM. Yonis Ali Guedi, le PDG de NOC, M. Tadesse Tilahun en provenance d’Addis Abeba,

En effet, celui-ci a, d’emblée, tenu à souligner que sa visite de courtoisie est une importante occasion de plus de réaffirmer ‘’la détermination de son groupe NOC d’accompagner le développement de Djibouti’’ dans le secteur-clé de la distribution des hydrocarbures et des lubrifiants.

NOC est présent à Djibouti depuis 7 ans (2015) et détient 50 % du marché de distribution de produits pétroliers en Ethiopie, a rappelé M. Tadesse Tilahum.

Le PDG de Noc a également saisi cette occasion pour évoquer la situation de NOC-Djibouti notamment la construction des deux stations, celle, sise au PK 12 et l’autre, non loin, de la Maternité Dar el HANAN.

Pour sa part, le ministre, M. Yonis Ali a assuré le PDG de NOC qu’il trouvera auprès des services de son département tout l’appui nécessaire notamment en ce qui concerne le redressement de NOC-Djbouti

D’autres questions d’intérêts communs ont été évoquées au cours de cet entretien.

Signalons enfin, que M. Benyam Ephrem, diplomate et attaché commercial ainsi que M. Fassil Wolde Mariam, directeur général de NOC-Djibouti, accompagnaient l’ambassadeur et le directeur général de NOC.

Côté Djibouti, Mrs Omar Ahmed et Wahib Ali, respectivement conseiller principal et directeur des Hydrocarbures ont également assisté à cette rencontre.

 Source: MERN

 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Djibouti, le 03 juillet 2022.

LES PREMIERS PAS DE DJIBOUTI VERS L’HYDROGENE VERT…

Avec la signature d’un Accord-cadre avec la compagnie australienne Forescue Futur Industrie (FFI) , Djibouti entre dans le cercle de pays qui ambitionnent de produire de l’hydrogène vert à partir des énergies renouvelables

Dans le cadre d’un investissement dans un projet marquant la greffe d’une industrie verte à Djibouti, une première, une cérémonie de signature d'un accord-cadre a eu lieu au cabinet du ministère de l'Energie chargé des Ressources Naturelles ce dimanche 03 juillet 2022 avec la société Fortescue Futur Industrie (FFI).

En effet, ce matin, au terme d’une négociation qui a duré huit mois, le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles, SEM. Yonis Ali Guedi et son hôte, Mme Julie Shutleworth, directrice générale du groupe australien ont apposé simultanément leurs signatures au bas d’un Accord-cadre prévoyant la production d’hydrogène vert à partir des énergies renouvelables sur deux site dédiés, l’un au nord-Ghoubet et l’autre à Obock, en présence de Mrs Aboubaker Omar Hadi et Dr. kayad Moussa Ahmed, respectivement, Président des Autorités des Ports et des Zones Franches et directeur de l’Office de Développement de l’Energie Géothermique (ODDEG).

L'hydrogène vert est fabriqué à partir d'eau et d'électricité issue d'énergies renouvelables, permettant d'obtenir une empreinte carbone nulle. Le procédé d'électrolyse permet de produire de l'hydrogène mais également de l'oxygène et de la chaleur.

Fortescue Futur Industrie est une filiale du grand groupe Minier Fortescue-Metal-Group qui est entièrement dédié aux énergies vertes (Hydrogène et Ammoniac).

Ce projet de grande envergure vise à terme l'installation de deux unités de production de l’hydrogène et de l’ammoniac via les énergies vertes (solaire et éolien) dans notre pays.

Compte tenu de sa taille, ce projet aura un impact socio économique significatif en termes de création d'emploi.

En effet, il comprend également un volet social qui prévoit des plans de développement de l'éducation professionnelle, de la formation et de l'emploi pour les citoyens djiboutien.

Une étude minutieuse de l'accord cadre a été faite par les équipes de l'ODDEG, entité publique en charge de coordonner ce projet.

L'ODDEG a également a initié la mise en place d'un comité de pilotage regroupant les institutions concernées afin d'orienter les différentes suggestions dans l’objectif d’harmoniser l’accord-cadre négocié avec la société FFI. Après plusieurs mois d'échanges et de discussions, une version finale de l'accord cadre gagnant-gagnant a été signée ce matin entre les deux parties.

Au terme, de la cérémonie de signature, SEM. Yonis Ali Guedi s’est déclaré fort satisfait soulignant que Djibouti ne tient pas manquer le moment historique « où l’hydrogène vert, produit avec de l’électricité décartonnée, devient le carburant de la transition énergétique et que les pays qui parviendront maitriser la production de cette énergie auront un avantage considérable. Nous nous félicitons donc de nous donner, dés à présent les moyens nous permettant de nous placer au diapason de cette préoccupation mondiale » a-t-il souligné.

Le ministre s’est également réjouit que les infrastructures portuaires pour le transport et l’exportation de l’hydrogène vert sont d’ores et déjà en phase de finition

Pour sa part, Mme Julie Shutleworth, a affirmé que c’est un honneur d’accompagner une telle ambition.

Source: MERN

 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Djibouti, le 22 juin 2022.

Djibouti représentée au 24ème Forum Africain de l’Energie qui s’est tenue à Bruxelles du 21 au 24 juin 2022 dans la capitale belge, Bruxelles.

Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles M. Yonis Ali Guedi, accompagné du directeur de l’énergie M. Gouled Mohamed ont participé aux travaux du Forum africain de l’énergie du 21au 24 juin à Bruxelles.

En effet, plus de 30 délégations ministérielles se sont retrouvées à cette conférence sous le thème "L'Afrique pour l'Afrique : Construire l'énergie pour la transition juste".

Les représentants de gouvernements, les services publics et les régulateurs avec les institutions de financement du développement, les banques commerciales, les développeurs d'électricité, les fournisseurs de technologie, les EPC et les services professionnels se sont concertés sur les voies et moyen pour former des partenariats, identifier des opportunités et faire avancer l'industrie.

Prenant la parole à son tour, le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles M. Yonis Ali Guedi a fait un large exposé des éléments constitutifs de la Vision 2035 tracée par le Président de la République ainsi que leurs mises en œuvre,lesquelles s’articulent autour d’un Djibouti émergent avec une croissance autour de 6%.

Cet objectif suppose le développement, la diversification et un meilleur déploiement de l’énergie sur l’ensemble du territoire Djiboutien, a-t-il fait observer.

Cette transition reposera principalement sur les sources d’énergie éolienne, solaire et géothermique, ainsi que sur l’interconnexion avec l'Éthiopie voisine, qui est basée sur l’énergie hydraulique a également rappelé M. Yonis Ali Guedi.

Le ministre n’a pas manqué aussi d’inviter les investisseurs aux potentiels à visiter Djibouti pour profiter des opportunités offertes dans tous les secteurs.

En marge du Forum, le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles et le directeur ont rencontré M. Hussein Al Nowais PDG de AMEA, et sa directrice générale pour le développement Mme Basma Ben thaher, société avec laquelle le ministère avait signé un protocole d’entente relatif au développement de 30MW de solaire au Grand Bara.

Leurs échanges ont permis d’avancer dans les négociations notamment depuis que l’implication du Fonds Souverain de Djibouti fut officiellement confirmée.

Source: MERN

 

User Rating: 0 / 5

Star InactiveStar InactiveStar InactiveStar InactiveStar Inactive

 

 

COMMUNIQUE DE PRESSE

 

Djibouti, le 09 juin 2022

Le ministre de l’Energie chargé des Ressources Naturelles M. Yonis Ali Guedi a reçu ce jeudi 09 juin 2022 dans son cabinet une importante délégation de la multinationale japonaise ITOCHU Corporation.

Celle-ci, introduite auprès du ministre par l’ambassadeur du Japon en poste à Djibouti M. Otsuka UMIO, était composée du PDG pour le bloc Afrique M. Kenichi Kishi en poste dans la capitale éthiopienne, Addis Abeba, de l’executive junior officer M.Shinya Ishizuka et enfin de M. Kessate Berhan Mengiste, chef du secteur automobile.

Les hauts responsables de la multinationale japonaise ont exprimé au ministre leur vif intérêt pour la réalisation de deux projets à savoir, l’exploitation du lithium et du potassium contenus dans les fluides géothermiques ainsi que la réalisation d’une raffinerie de pétrole en vue de répondre à la demande régionale en hydrocarbures.

En réponse, le ministre de l’énergie chargé des ressources naturelles a accueilli fort favorablement la démarche de l’investisseur, en lui suggérant de prendre attache avec l’ODDEG (office djiboutien de développement de l’énergie géothermique) pour ce qui concerne l’exploitation des fluides géothermiques tandis qu’il a déclaré que le ministère de l’énergie chargé des ressources naturelles se tenait prêt à étudier les propositions concrètes relatives au projet de la raffinerie.

En effet, la SIHD dont le principal objectif est d’assurer l’importation des hydrocarbures et dérivés dans les meilleurs conditions de prix et de développer le secteur des hydrocarbures national est tout désigné à explorer ce projet de raffinerie avec le groupe japonais ITOCHU Corporation a conclu le ministre

Sur ce, les deux parties ont convenu de continuer les échanges notamment par visioconférence.

Source: MERN

 

bottom-logo.png
We create web products for the help and
growth of your business.
536 Virginia Dr. Metairie, LA 70001
+012 345 678910
SUPPORT@FINANCE.COM
© Copyright 2022 MERN Djibouti. All Rights Reserved.

Search